Connexion

Inscription
Mot de passe oublié ?
Obtenir votre mot de passe abonné

Bienvenue dans votre espace abonné à Altermondes

Découvrez le dernier numéro d'Altermondes
Découvrez tous les numéros d'Altermondes

Continuer à découvrir le site

Inscription

Veuillez utiliser uniquement des caractères alphanumérique (ex: az, AZ, 0-9) et au moins 5 caractères

Minimum de 8 caractères

J'accepte de recevoir la newsletter d'Altermondes

* Champs obligatoires

Se connecter

Demandez votre mot de passe

Veuillez vérifiez votre messagerie. Identifiez-vous

Inscription

Désolé, cette clé ne semble pas être valide.

Remarque: Le mot de passe doit comporter au moins sept caractères. Pour le rendre plus fort, utilisez des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles comme! "$% ^ & Amp;?).

Se connecter

Le 17-11-2015 à 16:11

« Ce soir nous irons au bal » : HK réagit aux attentats du 13 novembre

Par rédaction

Samedi dernier, au lendemain des événements tragiques qui ont frappé Paris, le leader du groupe HK & les Saltimbanks s’est rendu sur la place de la République, comme de nombreux autres franciliens. Le besoin irrépressible qu’ont éprouvé les gens de se retrouver lui a inspiré un texte qu’il nous a adressé.

« Ce soir nous irons au bal »

Ils voudront nous diviser jusqu’au dernier
Ils chercheront à petit feu à étouffer nos libertés
Finiront-ils par nous arracher nos sourires
Rompre l’espoir de se revoir, les chances de se réunir

Pour combien serons-nous fous de croire encore
Que nous sommes frères sur cette terre, âmes sœurs de cœur et de corps
Nous devrons choisir notre camp comme dans chacune de leur guerre
Nous devrons choisir et nos morts devront peupler leurs cimetières

Là sera notre résistance : ne pas subir, ne pas céder
Notre pain, notre pitance… quittons la table, allons danser
Nous, tout ce que l’on veut, tout ce que l’on désire
Aimer la vie tant que l’on peut, et puis qu’on nous laisse sortir

Sous nos pieds, pièges nombreux, difficile de ne pas tomber
Dans les bras de l’un de ceux qui recrutent par milliers
« bonnes gens, ayez donc peur ! Et restez bien au chaud chez vous »
« bonnes gens, laissez nous faire ! nous nous occupons de tout »

Voici des recommandations venues tout droit d’un autre âge
Bientôt les lois d’exceptions, allons donc… danser sous l’orage
« Vous devriez, c’est moins risqué
Attendre que vienne l’été »
« Au grand soleil, mon général !
Un jour de fête nationale »

Oui ! dehors il pleut mais cette pluie est délicieuse
Dehors la vie est belle, que diable est-elle dangereuse
Chaque goutte qui tombe sur chacun de nos visages
Comme un éclat, comme une fronde, douce hérésie, joyeux outrage

Dansons ensemble au son du luth
Dansons debout sans autre but
Que d’être là, que d’être nous
Que d’être heureux, que d’être fous

Dansons dehors et même pire
Dansons encore quand d’autres tirent
Oui ! ce soir nous irons au bal
Ce soir nous danserons de plus belle

  
Découvrez d'autres articles sur les thèmes...

Ajouter un commentaire