Connexion

Inscription
Mot de passe oublié ?
Obtenir votre mot de passe abonné

Bienvenue dans votre espace abonné à Altermondes

Découvrez le dernier numéro d'Altermondes
Découvrez tous les numéros d'Altermondes

Continuer à découvrir le site

Inscription

Veuillez utiliser uniquement des caractères alphanumérique (ex: az, AZ, 0-9) et au moins 5 caractères

Minimum de 8 caractères

J'accepte de recevoir la newsletter d'Altermondes

* Champs obligatoires

Se connecter

Demandez votre mot de passe

Veuillez vérifiez votre messagerie. Identifiez-vous

Inscription

Désolé, cette clé ne semble pas être valide.

Remarque: Le mot de passe doit comporter au moins sept caractères. Pour le rendre plus fort, utilisez des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles comme! "$% ^ & Amp;?).

Se connecter

Le 25-06-2015 à 00:06

« Nulle part le Coran ne condamne l’homosexualité »

Par Andrea Paracchini

Imam franco-algérien, et co-fondateur en 2012 de la première mosquée inclusive d’Europe, Ludovic Mohamed Zahed, plaide pour un Islam ouvert aux musulmans LGBT. Dans cette interview vidéo, il aborde en trois questions la place des homosexuel-le-s dans les sociétés arabo-musulmanes.

« Je me trouve à l’intersection de différentes représentations sociales dont on dit qu’elles ne devraient pas se rencontrer ».  C’est ainsi que se présentait Ludovic Mohamed Zahed dans un portrait du quotidien Libération en novembre 2012. Franco-algérien de 38 ans, musulman, homosexuel et séropositif, il est aussi le premier musulman français à s’être marié avec un autre homme, en 2011, en Afrique du Sud. Titulaire d’un doctorat en anthropologie portant sur « les minorités sexuelles à l’avant-garde des mutations du rapport à l’islam de France », il milite depuis plus de dix ans pour faire reconnaître les droits des musulmans LGBT. À ce titre, il co-fonde en 2010 l’association Homosexuels musulmans de France et la première mosquée inclusive d’Europe deux ans après, à Paris.

« Nulle part dans le Coran l’homosexualité n’est condamnée en tant que telle. Le terme homosexualité est d’ailleurs un néologisme créé au XIXe siècle. Quand, dans le Coran, on parle de rapports sexuels entre personnes du même sexe, c’est pour dénoncer l’épisode du viol rituel commis par le peuple de Loth. Or il n’a rien à voir avec l’homosexualité. »

Poursuivez l’exploration de la carte :

  
Découvrez d'autres articles sur les thèmes...
Un commentaire

Ajouter un commentaire