Connexion

Inscription
Mot de passe oublié ?
Obtenir votre mot de passe abonné

Bienvenue dans votre espace abonné à Altermondes

Découvrez le dernier numéro d'Altermondes
Découvrez tous les numéros d'Altermondes

Continuer à découvrir le site

Inscription

Veuillez utiliser uniquement des caractères alphanumérique (ex: az, AZ, 0-9) et au moins 5 caractères

Minimum de 8 caractères

J'accepte de recevoir la newsletter d'Altermondes

* Champs obligatoires

Se connecter

Demandez votre mot de passe

Veuillez vérifiez votre messagerie. Identifiez-vous

Inscription

Désolé, cette clé ne semble pas être valide.

Remarque: Le mot de passe doit comporter au moins sept caractères. Pour le rendre plus fort, utilisez des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles comme! "$% ^ & Amp;?).

Se connecter

Le 17-11-2015 à 18:11

C’est aussi la Semaine de la Solidarité Internationale…

Par David Eloy

Le lendemain des attentats du 13 novembre, s’ouvrait la 18ème édition de la Semaine de la solidarité internationale. Un événement encore trop peu connu, mais lourd de sens. Des centaines d’associations, des milliers de citoyens, des établissements publics organisent des événements pour dire et promouvoir le vivre ensemble, la solidarité à l’échelle de la planète. Cet à eux que David Eloy consacre ce soir sa chronique hebdo sur les ondes de Radio Nova.

Face à la tragédie de vendredi dernier, le recueillement est nécessaire. Mais il ne faut pas se laisser enfermer dans la peur et la résignation. La vie doit reprendre ses droits car c’est aussi la meilleure réponse à l’obscurantisme. Depuis quelques jours, les médias titrent d’ailleurs sur les Parisiens qui réinvestissent l’espace public, en l’occurrence les terrasses, comme un signe de résistance.

Rares par contre sont les médias qui ont relevé que samedi, le lendemain des attentats, s’ouvrait la 18ème édition de la Semaine de la solidarité internationale. Un événement encore trop peu connu, mais lourd de sens. A l’occasion de cette semaine, chaque année, des centaines d’associations, des milliers de citoyens, des établissements publics organisent des événements pour dire et promouvoir le vivre ensemble, la solidarité à l’échelle de la planète.

Au fil de la semaine, on peut assister à des conférences, à des projections de films, participer à des repas insolents, s’inviter dans soirées festives, faire des rencontres inattendues. Bref ! S’amuser intelligemment. Le tout est de parler de solidarité et de s’ouvrir au monde.

Beaucoup d’événements ont dû être annulés suite aux attentats. Surtout en Ile de France. Mais pas tous. Loin de là. De nombreux organisateurs refusent de céder à la peur et ont choisi d’être là, envers et contre tout. J’ai retenu trois manifestations parmi tant d’autres.

« On passe au plan b » est le titre d’une pièce de théâtre qui va se jouer dans un restaurant du 18ème arrondissement à Paris. Une pièce écrite et jouée par des personnes de 12 à 70 ans. Un spectacle qui est sur le vivre ensemble, les arnaques, les utopies et le monde meilleur.

Dans la perspective de la Conférence sur le climat, qui se tiendra à Paris dès la fin du mois, vous pourrez toujours faire une balade urbaine sous le signe du street art. L’ONG Care a en effet demandé à 5 street artistes de réinvestir l’espace public parisien et d’illustrer les conséquences du changement climatique sur les murs de la capitale. Une visite guidée est même proposée samedi.

Sinon, pour ceux qui ont des enfants, vous pourrez vous rendre à la Bibliothèque Vaclav Havel du 18ème, où l’association Underconstruction leur proposera une après-midi jeux vidéos où il ne s’agira pas de faire la guerre – ça suffit – mais de découvrir la question des migrations. Pas d’endoctrinement, rien de glauque, juste l’opportunité de découvrir la vie des migrants.

Je vous invite donc à visiter le site de la Semaine lasemaine.org pour y retrouver les événements qui se passent près de chez vous.

  
Découvrez d'autres articles sur les thèmes...

Ajouter un commentaire